Collection Permanente

La Fondation Maeght accueille les visiteurs dans un lieu unique et intemporel où art, architecture et nature dialoguent dans une parfaite harmonie. Peintres et sculpteurs ont collaboré avec l’architecte Josep Lluίs Sert en créant des œuvres intégrées au bâtiment et à la nature. La Fondation Maeght abrite l’une des plus importantes collections en Europe avec des peintures, sculptures, dessins et œuvres graphiques d’art moderne d’artistes du XXe siècle comme Bonnard, Braque, Calder, Chagall, Giacometti, Hepworth, Kandinsky, Léger, Miró, Richier, Tal Coat, Ubac mais également d’artistes contemporains comme Adami, Bergmann, Calzolari, Chillida, Christo, Del Re, Garouste, Hartung, Immendorff, Kelly, Lam, Mitchell, Monory, Riopelle, Takis, Tàpies.

Le Jardin de sculptures

Véritable écrin de verdure, le jardin d’entrée a été conçu pour accueillir des œuvres in situ. Le visiteur peut ainsi découvrir une fontaine de Pol Bury, un stabile monumental d’Alexander Calder ou une sculpture éolienne de Takis mais aussi des sculptures de Jean Arp, Eduardo Chillida, Erik Dietman, Barbara Hepworth ou Joan Miró, … présentées au rythme des saisons. D’autres œuvres sont directement intégrées aux bâtiments : la mosaïque du mur d’enceinte réalisée par Pierre Tal-Coat ou Les Amoureux par Marc Chagall, que l’artiste a conçu pour le mur de la librairie, ou encore le bassin Les Poissons de Georges Braque. 

La Chapelle Saint-Bernard

La Chapelle dédiée à Saint Bernard, édifice consacré, renferme un Christ espagnol du XIIe siècle offert par Cristóbal Balenciaga et un chemin de croix taillé dans l’ardoise par Raoul Ubac. L’artiste Raoul Ubac a également créé le vitrail La Croix et le Rosaire et le vitrail Oiseau Blanc a été réalisé par Georges Braque.

La Cour Giacometti

La Fondation Maeght possède un ensemble exceptionnel d’œuvres de l’artiste Alberto Giacometti notamment Grande tête de Diego, les deux versions de L’Homme qui marche, les deux versions de Femme debout mais également toutes les versions de Femme de Venise. Dès la conception de la Fondation, l’artiste a souhaité que ses œuvres soient installées ensemble dans la cour centrale qui porte son nom. Il a lui-même choisi l’emplacement de chacune des sculptures.

Le Labyrinthe Miró

Avec la complicité de ses amis céramistes, Josep Llorens Artigas et Joan Gardy Artigas, Joan Miró a créé le Labyrinthe où la sculpture monumentale se trouve associée à l’architecture et à la nature. Pour cet ensemble de vingt œuvres, Joan Miró a utilisé la céramique, le marbre de Carrare, le fer ou encore le bronze et le béton. Une ligne blanche peinte sur les murets du Labyrinthe représente un fil d’Ariane qui mène à L’Arc qui en est le Minotaure.

Galerie de photos

Subscribe to our Newsletter
S'inscrire à la Newsletter