"Ceci n'est pas un musée", 29 novembre 2014 - 15 mars 2015

Fondation Maeght-Affiche_COM_expo_Ceci_nest_pas_un_musee

« Ceci n’est pas un musée »
Quand les arts visuels dialoguent avec la danse, la poésie, la musique
29 novembre 2014 – 15 mars 2015

En 2014, la Fondation Maeght a donné rendez-vous à tous les amateurs d’art pour fêter son cinquantenaire autour de trois temps forts. Le troisième volet sera dédié aux rencontres artistiques et s’accompagnera de concerts et d’événements orchestrés dans l’esprit des Nuits de la Fondation Maeght. Pensé comme une exposition-mosaïque, ce dernier rendez-vous rendra hommage aux dialogues entre les arts visuels et la danse, la littérature, la musique, le théâtre via des archives sonores, photographiques et filmiques, et par la présentation d’œuvres mettant en regard ces différentes disciplines. « Ceci n’est pas un musée », phrase empruntée à André Malraux, affirme combien l’art vivant comptait pour Aimé Maeght.

L’exposition évoquera les prestigieuses Nuits de la Fondation Maeght, et rendra hommage aux artistes qui y ont donné des spectacles légendaires. Cette évocation bénéficie d’un partenariat avec l’INA qui permettra, à travers de nombreux films et documents sonores, de retrouver l’esprit de ces rencontres. L’événement « formidable » que fut la pièce “Mori el Merma” du Théâtre de la Claca en 1979 à la Fondation Maeght sera également honoré grâce au prêt par la Fondation Miró de Barcelone de certains costumes et masques créés par Joan Miró.

Un art sous toutes ses formes pour saluer ce lieu destiné à la création.

Ces échanges concernent aussi l’art d’aujourd’hui. C’est ainsi qu’à travers les générations et les héritages, cette exposition présentera les travaux du jeune artiste français Damien Deroubaix qui seront mis en relation avec des œuvres plastiques et des textes de Pablo Picasso sous le titre « Picasso et moi », mais aussi les dialogues des artistes Jean-Charles Blais, Christian Bonnefoi, Pascal Broccolichi, Marco Del Re, Claudine Drai, Lars Fredrikson, Gérard Fromanger, Jörg Immendorff, Ladislas Kijno, Alain Lestié, Joan Miró, François Rouan ou Hélène Vanel avec les arts vivants que sont la danse, la poésie ou la musique.


Plus d'informations

Programmation 2015

L’artiste est un acteur et une figure essentielle de la Fondation Maeght. Il est une personne et un personnage. La programmation de l’année 2015 s’intéressera à la représentation, aux analyses, aux fictions dont il est l’objet à travers les œuvres, d’abord, de Jörg Immendorff, puis de Gérard Garouste, et enfin celles de Richard Deacon, Sui Jianguo et Henk Visch dans une situation de dialogue.

A la suite de la présentation des collections de Giuliano Gori, dont le thème était la constitution d’un territoire artistique « Arcadia in Celle » dans les collines de Toscane, puis de celle de Bernard Massini sur la question de l’ambivalence de la nature humaine, la Fondation Maeght proposera cette fois, du 28 mars au 14 juin, de s’intéresser au choix de Michael Werner consacré à un seul artiste et à l’approfondissement de son œuvre, Jörg Immendorff. « C’est à travers son long compagnonage, sa passion pour son œuvre, que nous avons choisi une suite d’œuvres avec comme personnage principal l’artiste sur différentes scènes picturales, sociales, épiques, amoureuses, mentales ou sur la scène de l’histoire de l’art tel qu’Immendorff les a imaginées. » précise Olivier Kaeppelin.

Avec Gérard Garouste, la représentation de l’artiste sera aussi au cœur de la grande exposition d’été du 27 juin au 29 novembre. Cet artiste habite un espace que Gérard Garouste a décrit lui-même : « cet espace est celui de l’intranquillité, de la folie ». Le personnage central est cet « Intranquille », titre d’un livre dont Gérard Garouste est l’auteur et où il s’agit d’un autoportrait, celui d’un fils, d’un peintre, d’un fou. (L’Intranquille. Autoportrait d’un fils, d’un peintre, d’un fou.)

Enfin, la dernière exposition de l’année qui débutera le 12 décembre sera une mise en situation, une mise en scène dans l’espace de la Fondation Maeght d’un dialogue entre trois sculpteurs contemporains, l’anglais Richard Deacon, le chinois Sui Jianguo et le hollandais Henk Visch, qui travaillent, échangent ensemble depuis plusieurs années et posent la question « Qu’est-ce qu’être un sculpteur, c’est-à-dire, qu’est-ce que la sculpture en 2014 ? ».


28 mars - 14 juin : Jörg Immendorff « Les théâtres de la peinture »


27 juin - 29 novembre : Gérard Garouste
Monographie depuis La Règle du jeu, en passant par les Contes ineffables, jusqu’aux créations de 2014-2015


12 décembre – 13 mars 2016 : Richard Deacon, Sui Jianguo, Henk Visch « L’aventure quotidienne de la sculpture »

Jörg Immendorff "Les théâtres de la peinture" - 28 mars au 14 juin 2015

Com affiche_Immendorff-web  

Après avoir présenté les collections de Giuliano Gori, dont le thème était la constitution d’un territoire artistique « Arcadia in Celle » dans les collines de Toscane, puis celle de Bernard Massini sur la question de l’ambivalence de la nature humaine, la Fondation Marguerite et Aimé Maeght proposera cette fois, du 28 mars au 14 juin, de s’intéresser au choix de Michael Werner consacré à un seul artiste et à l’approfondissement de son œuvre, Jörg Immendorff. « C’est à travers son long compagnonnage, sa passion pour son œuvre, que nous avons choisi une suite d’œuvres avec comme personnage principal l’artiste sur différentes scènes picturales, sociales, épiques, amoureuses, mentales ou sur la scène de l’histoire de l’art telles qu’Immendorff les a imaginées. » précise Olivier Kaeppelin.

Né en 1945 en Allemagne de l’Ouest, Jörg Immendorff, qui fut l’élève de Joseph Beuys et le compagnon de route de l’allemand de l’Est A.R. Penck, laisse, malgré son décès prématuré en 2007, une œuvre immense tant par sa puissance picturale que par l’intensité de son engagement. L’exposition que lui consacre la Fondation Maeght, choix fait en commun avec Michael Werner, présente près de cinquante peintures des années 1970 à 2007 ainsi qu’une quinzaine de sculptures. Elle donne la part belle aux créations de la dernière période de la vie de l’artiste, peu montrées en France, et permet de mieux découvrir le sculpteur.

Grand dessinateur, peintre majeur, coloriste extraordinaire, Immendorff livre une vision singulière du monde, emmenant le public d’un théâtre à l’autre :  celui des grandes cités comme celui des « zones glacières » de certaines époques, banquise, ainsi que celui des cafés, bars, « bas fonds » prenant parfois des allures d’enfers, sans oublier le théâtre plus intime et plus spirituel de l’Histoire de l’art.

 

 

 

 

Renseignements

Fondation Maeght
623, chemin des Gardettes
06570 Saint-Paul-de-Vence, France
Tél. : +33 (0)4 93 32 81 63
Fax : +33 (0)4 93 32 53 22
E-mail : contact@fondation-maeght.com

Parking, bibliothèque, cafétéria, librairie. 

Informations et réservations groupes :
Tél. : +33 (0)4 93 32 81 63
Fax : +33 (0)4 93 32 53 22
accueil@fondation-maeght.com 

Ouvert tous les jours, sans exception :
Octobre-Juin : 10h-18h
Juillet-Septembre: 10h-19h
La billetterie ferme 30 minutes avant l'horaire de fermeture.
Fermeture à 16h les 24 et 31 décembre.


Le Café F vous accueille pour le déjeuner ou une pause gourmande. Horaires d'ouverture selon saison - Renseignements 04 93 32 45 96.
Café F fermé à partir du 17 novembre. Réouverture pour les vacances de Noël (sauf le lundi). Fermé le 25 décembre et le 1er janvier.

 
 

Tarifs

Adultes: 15 €
Groupes (+ de 10 personnes), étudiants et moins de 18 ans : 10 €
Enfants moins de 10 ans : gratuit
Droit de photographier et de filmer : 5 €
Entre deux expositions temporaires, certaines salles peuvent être fermées au public. Le tarif est réduit en conséquence.

 

Accès

En voiture par l'autoroute A8 :
De Cannes : sortie n° 47 Villeneuve-Loubet, Cagnes-sur-Mer, Vence.
De Nice ou d'Italie : sortie n° 48 Cagnes-sur-Mer, Vence.
Puis suivre direction La Colle sur Loup/Vence. La Fondation Maeght est avant le village de Saint-Paul-de-Vence.
 
En autocar :
De Nice , ligne n° 400 (Nice-Vence par St Paul).
Arrêt Fondation Maeght.
 
Aéroport : Nice Côte d’Azur
Gare SNCF : Cagnes-sur-Mer
 
 
 

La Société Générale est partenaire de la Fondation Maeght.

Logo Societe_generale_site_webFM
 
Accéder au site internet de la Collection de la Société Générale