Pablo Palazuelo, Omphale II, 1962, huile sur toile, 277 x 207 cm

Omphale II

In Delphi, the omphalos was the large sacred stone that served as the base of the tripod of the Oracle and symbolised both fertility and the centre of the world for the for the Greeks.

Pablo Palazuelo (1916-2007)

Après la guerre civile espagnole, Pablo Palazuelo, architecte de formation, décide de se consacrer exclusivement à la peinture. Il s’installe à Paris et ne regagne l’Espagne qu’en 1969. Son travail s’inscrit dans une veine géométrique-abstraite fondée sur l’exploration constante de nouvelles formes et de leurs variations infinies. À cet égard, Omphale II (1962) n’est pas sans rappeler l’intérêt de Pablo Palazuelo pour les structures naturelles — cellules, roches, cristaux — dont il observe attentivement les agencements et la géométrie. Jouant habilement avec les limites du tableau, il équilibre les masses et les lignes de faille, traduisant une puissante impression physique à travers des moyens plastiques d’une grande sobriété.
Subscribe to our Newsletter
S'inscrire à la Newsletter