Fernand Léger, Les Halles - Étude pour "la ville" (fragment), 1955, encre de Chine sur papier, 32 x 42 cm

Les halles

Plus connu pour ses peintures cubistes, Fernand Léger a également réalisé de simples dessins et portraits tracés à l’encre ou au crayon ou encore à la gouache. Il s’agissait le plus souvent d’étapes devant conduire à la toile qu’il voulait réaliser. Ainsi si la plupart de ses dessins d’après-guerre se rapportent aux grandes compositions finales longuement élaborées d’autres concernent les genres traditionnels, paysages, natures mortes, visages féminins. Léger renonce au crayon dur et à la plume incisive pour la gouache avec laquelle il dessine le plus souvent directement au pinceau, d’un trait large et sûr.

Fernand Léger (1881-1955)

C’est en mai 1949, avec l’exposition ≪ L’Art abstrait ≫ organisée à la Galerie Maeght à Paris par Andry-Farcy, conservateur du musée de Grenoble, et Michel Seuphor que démarre la collaboration de Fernand Léger et Aimé Maeght. Et c’est sur le conseil de Fernand Léger que Marguerite et Aimé Maeght, entreprennent un voyage aux Etats-Unis, à la suite de la mort de leur fils Bernard, pour surmonter leur peine. Après leurs visites des fondations américaines : Barnes, Philips, Guggenheim, ils décident de créer un lieu où rassembler leur collection et offrir à leurs amis les artistes un endroit où ils puissent travailler ensemble et échanger des idées.
Subscribe to our Newsletter
S'inscrire à la Newsletter