Alberto Giacometti, Grande Femme debout I, 1960, bronze

Ces sculptures sont habituellement présentées dans la Cour Giacometti.

Ces sculptures sont habituellement présentées dans la Cour Giacometti. Le temps de cette exposition elles sont exposées dans ces bassins. Ces deux versions de Grande Femme debout proviennent de la collection de la Fondation Maeght. Elles constituent l’aboutissement d’un travail entrepris par Giacometti dès 1947. En effet c’est à cette époque qu’Alberto Giacometti met au point ces figures émaciées, dont l’épiderme grumeleux garde l’empreinte de la main de l’artiste. Conçues pour la Place de la Chase Manhattan Bank ces œuvres sont les plus grandes que l’artiste ait jamais réalisées. Plus de 2,70 m, la taille des figures exigeait l’emploi d’une échelle. Si le parti pris d’une très grande taille s’imposait pour faire contrepoids à la façade écrasante du gratte-ciel de la Chase Manhattan Bank, Giacometti répondait surtout au désir d’éprouver jusqu’où il pouvait aller dans la dimension des œuvres : « Je suis tout à fait contre la pratique courante de faire de petites sculptures et puis de les agrandir mécaniquement. Ou je peux la faire aussi grande que je veux ou je ne peux pas … cela m’intéresserait de découvrir la hauteur maximum que je puis atteindre à la main. Et bien, ces grandes figures de femme sont précisément d’une hauteur maximum. Elles sont déjà presque au-delà de toute possibilité, et en ce cas nous parlons de quelque chose de complétement imaginaire. » La série des quatre Grandes Femmes debout de 1960 est, après celle des Femmes de Venise de 1956, la dernière que l’artiste consacra au nu féminin. Conçues pour la Place de la Chase Manhattan Bank ces œuvres sont les plus grandes que l’artiste ait jamais réalisées.

Alberto Giacometti (1901 - 1966)

Le 17 janvier 1959 Alberto Giacometti accepte, pour la première fois, une commande publique, un projet d’aménagement pour une place d’une banque new-yorkaise, la Chase Manhattan Bank. Giacometti imagine trois sculptures, dont chacune représente une de ses préoccupations esthétiques fondamentales : un Homme qui marche, une Grande Femme debout et une Grande tête (clairement une effigie de son frère Diego) sur socle. Ces grandes sculptures qui résument, pour lui, toutes ses recherches sont achevées en 1960. Elles sont d’abord réalisées en plâtre puis fondues en bronze pour permettre au sculpteur de les voir sous leur forme définitive. Giacometti refuse finalement de les présenter au comité de la Chase Manhattan Bank. La banque renonce au projet mais Aimé Maeght s’intéresse aux sculptures réalisées. Il entretient une relation privilégiée avec l’artiste, dont il assure la vente des œuvres en Europe. Il acquiert un exemplaire de chaque sculpture et propose à Giacometti d’investir la cour de la Fondation en 1964.
Subscribe to our Newsletter
S'inscrire à la Newsletter