Ossip Zadkine, Statue pour un jardin, 1958
Ossip Zadkine, Statue pour un jardin, 1958

Statue pour un jardin

On connaît plusieurs états de cette sculpture en bronze. Le plus ancien étant probablement une version en bois de 1927. Le titre indique la nécessité pour l’artiste de voir sa statue déposée à l’extérieur, si possible en plein vent, pour que la brise puisse faire tourner les volets métalliques qui représentent un cœur et l’intérieur du corps, enserrés au milieu du bronze et pivotant sur un axe central. Le déplacement est lent, aléatoire, ou bien se produit par à-coups, et l’œuvre ne s’offre jamais exactement deux fois sous le même angle aux regards.

Ossip Zadkine (1890-1967)

Après avoir quitté sa Russie natale, et passé quatre ans en Grande-Bretagne (1905-1908), Zadkine s’installe en France en 1909. Après un bref passage à l’Ecole des beaux-arts, il obtient un atelier à la Ruche. Lors de la Première guerre mondiale il s’engage comme ambulancier brancardier et lors de la Seconde il s’exile à New York (d’octobre 1941 à septembre 1945). Il est considéré comme l’un des plus grands maîtres de la sculpture cubiste.
Subscribe to our Newsletter
S'inscrire à la Newsletter