Jean Tinguely, Méta-Herbin, Trépied en fer, tiges métalliques, fils de fer, formes en métal et carton peints et moteur électrique, 1955, 124,8 x 52,5 x 75 cm

Jean Tinguely

Jean Tinguely rend hommage au langage formel de l’avant-garde abstraite avec sa sculpture méta-mécanique de 1955. Présentée la même année à l’exposition Le Mouvement organisée à la galerie Denise René, aux côtés d’œuvres de Vasarely ou d’Alexander Calder, Méta-Herbin permet de dépasser l’état statique de la peinture. Actionnée par un moteur, elle amène une reconfiguration perpétuelle de l’espace grâce au subtil jeu des formes et des couleurs, à l’instar des mobiles de Calder dont les éléments métalliques bougent, quant à eux, en fonction des mouvements de l’air.

Collection Fondation Gandur pour l'Art

Pour plus d’information : un catalogue a été publié à l’occasion de l’exposition Au cœur de l’abstraction. Collection Fondation Gandur pour l’Art
Edition : Fondation Maeght
Préfaces : Adrien Maeght et Jean Claude Gandur
Textes : Yan Schubert et Lucie Pfeiffer
Reproductions couleurs de toutes les œuvres
184 pages

Subscribe to our Newsletter
S'inscrire à la Newsletter