Eduardo Chillida, Collage, 1969, encre de Chine et collage sur papier, 105 x 105 cm

Collage

Dans l’œuvre du sculpteur Eduardo Chillida, c’est le caractère architectural de la ligne qui s’affirme. Dans ses sculptures monumentales comme dans ses œuvres sur papier, l’artiste n’a eu de cesse d’interroger la notion de limite. Dans ces collages de 1969, quelques fragments de papier découpés suffisent à moduler un espace, à faire dialoguer légèreté et pesanteur, ouverture et fermeture, et à souligner la fonction active du vide.

Eduardo Chillida (1924-2002)

Né le 10 janvier 1924 à San Sebastián en Espagne, Chillida étudie l’architecture à l’université de Madrid puis se tourne vers l’art et déménage à Paris en 1948. À son retour en Espagne dans les années 1950, il s’intéresse à la lumière, aux paysages et aux questions liées à l’espace. Il remporte le Grand Prix International de sculpture à la Biennale de Venise en 1958 et meurt le 19 août 2002 dans sa ville natale de San Sebastián en Espagne à l’âge de 78 ans. Son propre musée, le Museo Chillida-Leku, voit le jour en 2000 à Hermani en Espagne.
Subscribe to our Newsletter
S'inscrire à la Newsletter