Alfons Schilling, Ohne Titel, huile sur toile, 1960-1961, 223 x 253,2 cm

Alfons Schilling

Né à Bâle mais formé à Vienne, Alfons Schilling s’intéresse comme Judit Reigl aux mouvements centrifuges et centripètes de la peinture. Avant de déménager à New York en automne 1962, Schilling passe plusieurs mois à Paris à partir de décembre 1961, où il construit un grand disque rotatif motorisé sur lequel il peint pendant que celui-ci tourne. Marqué par les œuvres des artistes américains d’après-guerre, il découvre un peu plus tôt Jackson Pollock dans le catalogue de la Documenta de 1960. Il recherche à ce moment-là (1959-1961) non seulement des possibilités de représenter le mouvement mais aussi l’action de peindre elle-même.

Collection Fondation Gandur pour l'Art

Pour plus d’information : un catalogue a été publié à l’occasion de l’exposition Au cœur de l’abstraction. Collection Fondation Gandur pour l’Art
Edition : Fondation Maeght
Préfaces : Adrien Maeght et Jean Claude Gandur
Textes : Yan Schubert et Lucie Pfeiffer
Reproductions couleurs de toutes les œuvres
184 pages

Subscribe to our Newsletter
S'inscrire à la Newsletter