Menu
Giacometti-Chadwick, Facing Fear

Giacometti-Chadwick, Facing Fear

22 septembre 2018 au 6 janvier 2019

Prêt d'un ensemble de 65 œuvres d'Alberto Giacometti (sculptures, lithographies, eaux fortes, dessins)

Du 22 septembre 2018 au 6 janvier 2019, le musée néerlandais Museum De Fundatie organise l’exposition Giacometti-Chadwick, Facing Fear. Les sculptures d’Alberto Giacometti (1901-1966) et de Lynn Chadwick (1914-2003) incarnent la désillusion et l’angoisse qui ont profondément marqué l’Europe pendant la période de la Guerre Froide. Grâce à ces deux artistes, l’art de la sculpture européenne s’est définitivement détourné du romantisme et de l’esthétique d’avant-guerre pour atterrir de plain-pied dans la réalité crue. Alors que Giacometti réduisait l’homme à son apparition la plus lapidaire et dépouillée, Chadwick créait ses représentations primitives et puissantes de l’Homme et de l’Animal. L’exposition au Museum de Fundatie comprend plus de 150 œuvres et offre pour la première fois une occasion unique de comparer l’art de Giacometti à celui de Chadwick.

Giacometti et Chadwick se rencontrèrent pour la première fois en 1956 à l’occasion de la remise à ce dernier du Grand Prix de la Sculpture de la Biennale à Venise. Le Britannique était le lauréat le plus jeune de cette distinction prestigieuse et avait seulement six ans d’expérience en tant que sculpteur. Giacometti, qui jouissait déjà d’une réputation bien établie à Paris et qui était le grand favori du prix, dut accepter de le voir décerner à un collègue de treize ans son cadet. Lui-même le remporterait d’ailleurs en 1962. Mais la chose la plus importante est que ce furent ces deux artistes qui avaient attiré l’attention du jury de Venise. Tous les deux montrèrent, chacun à leur manière, à travers leurs sculptures, l’angoisse fondamentale qui dominait la vie quotidienne en Europe dans les années cinquante et soixante et plus précisément, la peur de voir survenir une catastrophe nucléaire à l’échelle mondiale, qui entraînerait la fin de la civilisation humaine.

Chadwick a été influencé par l’art de Giacometti d’avant-guerre, et les deux artistes étaient très conscients de leur présence mutuelle sur la scène artistique. Outre les différences, on peut retrouver beaucoup de ressemblances dans leurs œuvres. L’exposition Giacometti-Chadwick, Facing Fear est le résultat d’une collaboration étroite avec la Fondation Marguerite et Aimé Maeght à Saint-Paul-de-Vence, la Chadwick Estate et la galerie Blain|Southern à Londres.

 

Museum de Fundatie, Zwolle, Pays-Bas

https://www.museumdefundatie.nl/en/giacometti-chadwick/