Menu

Tibor CSERNUS

(1927 - 2007)


Tibor Csernus naît le 27 juin 1927 à Kondoros en Hongrie. Il étudie à l'École supérieure des Beaux-Arts de Budapest dans l’atelier d’Aurél Bernáth de 1946 à 1952. Bien qu’il expose régulièrement dans la capitale de 1949 à 1957, ses débuts sont difficiles. Quand il ne peut pas exposer dans des salons officiels, il s’impose comme illustrateur. Après deux séjours à Paris en 1957 et 1958, il s’y installe en 1964 avec sa femme Katalin Sylvester, sculptrice. Tibor Csernus poursuit l’illustration de livres avant de connaître enfin le succès. Dans les années 70, c’est sous le signe du mouvement de la Figuration narrative qu’il peint des œuvres qui gardent toutefois un lien étroit avec la tradition picturale hongroise. 

Les expositions individuelles se succèdent à Paris, notamment Galerie Lambert en 1964, Galerie du Fleuve en 1967, etc. Ses œuvres sont exposées régulièrement à la Galerie Claude Bernard à Paris ou à New York en 1973, 1978, 1982 et 1986, et sont également présentées en expositions individuelles à deux reprises à la Foire Internationale d'Art Contemporain (1979 et 1990). Son pays d’origine reconnaît enfin son talent. Le Palais des Arts de Budapest lui consacre une importante rétrospective en 1989 puis en 1999, à la suite de sa remise du prix Kossuth, récompense culturelle prestigieuse en Hongrie. Dans le sud de la France, il expose en 1990 et 1998 à l’Espace Bonnard (Le Cannet). De son travail d’illustrateur, on retient l’illustration de couvertures pour la collection de poche Folio des éditions Gallimard, et pour la Bibliothèque verte. Son art visionnaire le dispose tout particulièrement à illustrer le fantastique et la science-fiction. Il réalise pour J'ai lu les couvertures d'œuvres de Lovecraft, Alfred E. van Vogt, Jean Ray, Theodore Sturgeon, Jack Vance, et un portfolio dans la revue Univers (1977). Sa peinture souligne l’ambiguïté du réel, le trouble des sensations et des sentiments. La galerie Daniel Templon présente régulièrement certaines de ses œuvres à la FIAC. Il décède à Paris en 2007. En 2009, à Budapest est célébrée la reconstitution de son atelier parisien à la Galerie Kogart qui lui avait consacré en 2006 une exposition personnelle.

Peinture
Peinture, 1972

Huile sur toile
130 x 162 cm
Don de la Société des Amis de la Fondation Maeght, 2009