Menu

Jean CORTOT

(1925-2018)


Peintre, lecteur passionné, poète et écrivain, Jean Cortot se définit avant tout comme « prédateur de textes », qu’ils soient littéraires, poétiques ou philosophiques, dont il couvre ses toiles comme ses ouvrages de bibliophilie. Dès les années cinquante, Jean Cortot entame un dialogue avec l'écriture. Ses tableaux accueillent des mots, puis des citations avant de s’emplir de poèmes entiers. « Peindre ce qui est dans les livres » est au cœur de sa démarche artistique. Il salue les poètes contemporains, ses compagnons de longue date, mais aussi des admirations anciennes comme des amitiés plus récentes. Pierre Reverdy, Jean Giono, Louise Labé, Goethe ou encore James Joyce se côtoient dans son panthéon personnel.

Eloge de Reverdy
Eloge de Reverdy, 1991

Huile sur toile
195 x 129,5 cm
Don Isabelle Maeght, 1994