Menu

Ra'anan LEVY

(1954)


Né en 1954 en Israël, de parents Juifs Syriens, Ra’anan Levy partage sa vie entre Paris et Jérusalem. Formé aux arts graphiques à Rome et Florence (1975-1978 : Academia di Belle Arti de Rome et Centre pour les Arts Graphiques de Santa Reparata à Florence), à l’histoire à Jérusalem (1979-1982 : Université Hébraïque de Jérusalem, départements d’Histoire Générale et d’Histoire des pays musulmans), il passe deux ans en résidence à la Rijksakademie d’Amsterdam (1982-1984) avant de s’installer à Paris grâce à une bourse de la Fondation de France (1987-1989). En 2014, Ra’anan Levy est nommé chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres. De l’inspiration de Ra’anan Levy nait une certaine obsession. A la fois insatiable et méticuleux, l’artiste étudie et dissèque les espaces et les formes de manière quasi anatomique. L’artiste explore les appartements désertés, les détails inertes du quotidien. L’espace se dérobe comme un labyrinthe qui déploie ses vertiges. Ra’anan Levy bouscule les repères et la notion de sujet. Tout devient corps par les jeux de perspective, charnel ou minéral. L’œuvre de Ra’anan Levy a été exposé à Paris, Londres, Tel Aviv, Jérusalem, Saint-Pétersbourg, Zurich et New York. Quatre grandes expositions personnelles se sont tenues : « Ra’anan Levy : dessins » et « Ra’anan Levy: The Poetics of Space » au Tel-Aviv Museum of Art en 2000 et 2007, puis « Ra’anan Levy, la chambre double » et « Ra’anan Levy, Passages du temps » à la Fondation Dina Vierny-Musée Maillol à Paris en 2011 et 2012. Son travail a déjà intégré de grandes collections publiques et privées internationales.