Menu

Burhan DOGANÇAY

(1929-2013)


Il est l’un des artistes abstraits turcs ayant bénéficié d’une reconnaissance parmi les plus précoces et les plus importantes. Né en 1929 à Istanbul, il est le premier enfant d’une famille de la classe moyenne occidentalisée ; son père, officier dans l’armée et aquarelliste reconnu, lui livre ses premiers enseignements en art. Il étudie ensuite l’économie à l’Université de Paris, tout en prenant des cours  du soir en art (1950-1955, Académie de la Grande Chaumière), et commence à peindre durant son temps libre. En 1962, alors directeur de l’Office du tourisme de la Turquie à New York, il décide de se consacrer pleinement à l’art : moins de deux ans plus tard, il expose pour la première fois à Manhattan.

Il partage ensuite son temps entre Istanbul et New York, et devient le premier artiste contemporain turc à voir son œuvre intégrée à  la collection permanente du MoMa. Il est notamment connu pour son travail autour des murs : les vieux murs couverts de graffitis et de posters dans les zones urbaines l’intéressent tout particulièrement. Il voyage pendant plusieurs années pour collecter des images de murs issus de plus de 500 villes afin de réaliser  peintures et collages qu’il présente en 1982 lors d’une rétrospective au Centre Pompidou. Son travail, à la jonction de nombreuses traditions culturelles interagissant dans la Turquie contemporaine, a été exposé dans plus de 70 musées, dont le British Museum, le musée Guggenheim et le Whitney Museum of American Art.

Mustached Face
Mustached Face, 1989

Collage, fumage et acrylique sur toile
Don à la Fondation Maeght en 2016