Menu

Bae LEE

(1956)


Né en 1956 à Cheongdo en Corée du Sud, Lee Bae partage son temps entre Paris où il s'est installé en 1990 et la Corée du Sud.

Chez Lee Bae, l'idée de nature est présente à la fois grâce au feu, au charbon de bois mais également grâce à la symbolique et à l'immatériel du noir. L'artiste aime rappeler que les bois brûlés, le charbon dont il se sert, naissent de la main de l'homme et de sa capacité à transformer cette matière naturelle.

Issu du feu
Issu du feu, 2000

Charbon de bois sur toile
182 x 227 cm
Don de l’artiste à la Fondation Maeght, 2018

Employé dans son état brut, Lee Bae taille le charbon de bois, le ponce et le colle sur la toile. Le noir est ici le sujet principal même si l’artiste s’amuse à mettre en avant les qualités propres du matériau. Il le métamorphose pour en révéler la densité et pour donner corps au noir. Lee Bae transforme des copeaux de charbon de bois en mosaïques de contrastes de reflets et d’opacité, et de subtiles nuances de noirs. Assemblés les uns à côté des autres, il y dépose un médium acrylique qui se glisse dans l’espace vide entre chaque morceau de charbon. Cette application a l’effet immédiat de faire apparaître une planéité parfaite.