Menu

Jörg IMMENDORFF

(1945-2007)


Né en 1945 en Allemagne de l’Ouest, Jörg Immendorff qui fut l’élève de Joseph Beuys et le compagnon de route de l’allemand de l’Est A.R Penck, laisse malgré son décès prématuré en 2007 une œuvre impressionnante, tant par sa puissance picturale que par l’intensité de son engagement. Il est l'un des artistes les plus fascinants de la scène allemande et internationale de la fin du XXe et du début du XXIe siècle. Son œuvre reconnue dans le monde entier, a souvent été classée par la critique d’art comme néo-expressionniste ou rattachée à un courant appelé « Nouveaux-fauves ».

Son œuvre, l’une des plus importante de la fin du XXème siècle a souvent été évoquée avec celle de ses alter-ego, figures phares de la peinture allemande des années 1980, celles de Georg Baselitz, de Markus Lüpertz, de Sigmar Polke ou d’Anselm Kiefer. Elle s’est développée à travers différentes dimensions : celle du politique, de l’historique, de l’épique, de l’esthétique, de l’histoire de l’art ou du biographique, créant de captivant « Théâtres de peinture ». Elle a fait de son vivant, comme après sa mort, l’objet de nombreuses expositions personnelles en Allemagne et dans le monde entier.

Sans titre
Sans titre, 2006

Huile sur toile
280cm x 330cm
Collection de la Fondation Maeght

Cette œuvre est le fruit d’un engagement total dans l’art. Elle se traduit par une qualité extrême dans la peinture, mais aussi dans le dessin et la sculpture. Comme le souhaitait Aimé Maeght, son ambition est de figurer le monde du siècle dernier et d’annoncer les scènes et les enjeux du XXIe siècle. Elle prendra place dans la collection de la Fondation comme l’une de ces œuvres majeures permettant de mieux comprendre l’époque et la place de l’artiste. Œuvre incisive, lucide, parfois dérangeante, elle n’oublie jamais la capacité qu’a la beauté de nous ouvrir les yeux.