Menu

Jianguo SUI

(1956)


Sui Jianguo compte aujourd’hui parmi les grands artistes asiatiques. Son œuvre est exposée dans le monde entier. Il entretient un rapport très étroit à la matière et au corps humain, qui entre en contradiction avec le monde des objets comme c’est le cas dans les « Mao Jackets » qui ont fait sa renommée internationale.

Sui Jianguo joue de la puissance symbolique des matériaux en travaillant le granit, l’acier ou la terre. Ses œuvres ont une très forte présence physique et esthétique mise au service d’un questionnement de l’histoire de son pays. La maîtrise technique, caractéristique de ses œuvres, lui permet de créer des associations entre les œuvres de l’histoire de l’art et la sculpture contemporaine dans la volonté de problématiser, voire de mettre en crise, les doxas stylistiques afin d’être au plus près du réel qui est l’objet de sa quête. Dans le même temps, il peut également créer des œuvres aux résonances intimes et philosophiques.

 

Sui Jianguo accorde une importance primordiale à la réflexion et à la transmission de ses idées grâce, notamment, au Département de sculpture de l’Académie centrale des beaux- arts de Pékin où il enseigne et invite d’autres sculpteurs – dont Henk Visch en 2014 – à venir travailler et s’exprimer.

 

 

Sui Jianguo à la Fondation Maeght
Sui Jianguo à la Fondation Maeght, 2015

L'artiste a fait don d'une de ses sculptures à la Fondation lors de l'exposition qui lui a été consacrée avec Richard Deacon et Henk Visch pendant l'hiver 2015-2016.