Menu

Bram VAN VELDE

(1895 - 1981)


Abraham Gerardus van Velde, dit Bram van Velde est un peintre et lithographe néerlandais. Dès les années 1920, il propose une simplification du sujet, notamment de la figure humaine qui semble vue à travers le prisme de la statuaire africaine et la juxtaposition de pans maçonnés de couleurs pures isolées par un réseau de blancs et parfois cernées de noir. Entre 1936 et 1941, après un séjour de quatre années à Majorque et le retour à Paris, le sujet disparait ou se voile. Le visage se fait triangle, l’œil devient un cercle et le corps se désarticule en un ensemble de fragments colorés. En 1938, il rencontre Samuel Beckett qui lui vient en aide quatre ans plus tard, pendant les effroyables années de guerre. Entre 1941 et 1945, Bram van Velde ne peint pas, il vit comme un indigent. Pierre Loeb le présente en 1945 et Aimé Maeght l’expose à partir de 1947. Leur collaboration est inaugurée par un contrat de cinq années qui assure à l’artiste ses premiers pas au sortir d’une guerre dévastatrice. L’artiste, solitaire et reconnu essentiellement par des poètes, produisant peu est en recherche permanente. Ce n’est que dans les années 1960, alors qu’il s’est installé à Genève, que l’artiste connaît une certaine reconnaissance.

 

Bram Van Velde
Bram Van Velde, années 60

La Fondation conserve plusieurs peintures et lithographies de l'artiste dans ses collections.