Menu

Antoni TÀPIES

(1923 - 2012)


Né à Barcelone, Tapiès accède à la culture artistique de son temps durant ses études secondaires, par la lecture des revues d’art où il trouve des reproductions des œuvres de Pablo Picasso, Georges Braque, Fernand Léger, Piet Mondrian, Jean Arp,… Artiste autodidacte, grand lecteur des philosophes, ses premières œuvres sont influencées par le cubisme et le surréalisme. Dès le milieu des années 1940, il commence à introduire dans ses tableaux des mélanges de matériaux divers, combinés avec la technique du collage et du grattage. En 1948 commence une longue amitié avec Joan Miró, et la même année il produit ses premières gravures. En 1950 il expose pour la première fois à Barcelone, puis en 1953 aux Etats-Unis où il découvre l’expressionnisme abstrait, et en 1956 à Paris. En 1967 il est accueilli à la galerie Maeght avec laquelle il collabore longtemps. Une partie de son temps est consacrée à l’écriture, de ses Mémoires, et d’articles sur l’art. Citoyen engagé, Antoni Tapiès a régulièrement participé à des activités antifranquistes, au risque d’être inquiété par les autorités.

Antoni Tàpies à la Fondation Maeght
Antoni Tàpies à la Fondation Maeght, 1976

La Fondation Maeght conserve dans ses collections une peinture, des dessins et de nombreuses lithographies.