Menu

Jesus-Rafaël SOTO

(1923 - 2005)


Jesús Rafael Soto étudie la musique avant de suivre les cours de l’École des Beaux-Arts de Caracas (1942-1947). En 1969 débute la série des Pénétrables, construits avec des fils plastiques suspendus, à travers lesquels le spectateur peut circuler ; celui-ci devient alors partie intégrante de l’œuvre. Soto creuse ici l’idée d’un art de la participation. Le spectateur et l’œuvre agissent réciproquement l’un sur l’autre et se fondent dans un même espace.

En 1992 l'exposition « L'art en mouvement » à la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence présente : le monumental Cube de Provence et un pénétrable de nylon jaune (collection de la Fondation Maeght, donation Société des Amis) qui sont installés dans les jardins.

La même année Soto représente le Venezuela à l'Exposition Universelle de Séville en Espagne, avec Demi-Sphère jaune et verte. Soto décède en 2005 à Paris. Dix jours après sa disparition s'ouvre au Centro Cultural Banco do Brasil de Rio de Janeiro l'exposition « Soto. A Construção da Imaterialidade », première rétrospective de son œuvre organisée au Brésil.

Pénétrable
Pénétrable, 1992

Métal et nylon, 500 x 1080 x 720 cm
Œuvre acquise en 1992 et installée de 1992 à 1994 dans le Labyrinthe Miró puis en 2011-2012 dans la Cour Giacometti de la Fondation.