Menu

Antonio RECALCATI

(1938)


Apprenti lithographe dans une imprimerie de 1953 à 1957, Antonio Recalcati commence à peindre en autodidacte à partir de 1955. Sa première exposition personnelle a lieu en 1957 à Milan où le poète et critique Alain Jouffroy remarque son travail. En 1963, il s’installe à Paris où il rencontre les peintres Gilles Aillaud, Eduardo Arroyo et Paul Rebeyrolle, et participe aux expositions de la Figuration narrative. Entre 1965 et 1971, il accomplit de nombreux voyages à New York, au Venezuela, au Mexique, à Cuba, au Brésil et en Extrême Orient.

En 1980, il s’installe à New York où il vit jusqu’en 1985. Son intérêt pour les « paysages » new yorkais (les rues, les trottoirs, les reflets dans les flaques d'eau, les terrains de basket et autres portraits de joueurs) se poursuit jusqu'à la fin des années 80 avec la série After Storm (Après l'Orage, 1987) présentée à la Galerie Philippe Daverio de Milan en 1988. Suite à un séjour à Albisola Marina, en Italie en 1990, il se tourne vers la céramique et produit à la manufacture de San Giorgio une série de 656 vases. L’année 1992 marque le début de son travail de sculpteur à Carrare, et par la suite à l’atelier Angeli, à Querceta. En 1996, il peint de nouveau, une œuvre proche de l'autobiographie, qui s'incarne dans de grands polyptyques. En 2004 une rétrospective de son œuvre est présentée à Milan dans la galerie Valtellinese.

Depuis plusieurs années, il s’intéresse également au théâtre, concevant des décors et des costumes. Antonio Recalcati vit et travaille à Milan.

Sans titre
Sans titre, 1979

Crayon sur papier
54 x 75 cm
Don de la Société des Amis de la Fondation Maeght, 2009