Menu

Roberto MATTA

(1911 - 2002)


Né à Santiago du Chili, Roberto Matta y obtient un diplôme d’architecture à l’université catholique en 1931. En 1936-1937 il travaille à Paris chez l’architecte Le Corbusier, rencontre les poètes Pablo Neruda et Federico Garcia Lorca en Espagne en 1936 et se lie aux surréalistes en 1938. Il est exclu du groupe en 1948 et se réconcilie avec eux en 1958. Il part aux Etats-Unis pendant la deuxième guerre mondiale puis revient en Europe, séjournant et travaillant en Italie et à Paris. Il rompt définitivement avec le Chili après le coup d’état et la mort de Salvador Allende, et toute sa vie est rythmée par ses engagements politiques. Abstraite ou figurative sa peinture se caractérise par une transcription lyrique et fantasmagorique de la psyché humaine. Je procède à une captation de forces, d'énergies, qui viennent on ne sait d'où. Tout cela passe par moi, mais n'est pas moi. Je suis un filtre d'invisible.