Menu

Aki KURODA

(1944)


Après des études d’histoire de l’art, Aki Kuroda voyage, séjourne à New York, puis à Paris où il s’installe définitivement en 1970. Remarqué dès 1980 pour ses silhouettes et ses toiles monochromes (Ténèbres), il surprend par la richesse de sa création. Son œuvre inspire les gens de lettres, en France, Marguerite Duras, Pascal Quignard… La diversité de ses créations fait de lui un artiste aux multiples facettes. Il développe ses recherches tant en peinture qu’en sculpture, décors de théâtre, photographie, édition, gravure ou danse. Il crée la revue Noise qui réunit les textes et créations originales d’artistes, écrivains, designers, photographes, réalisateurs… Il se rend quotidiennement à l’imprimerie Arte à Paris où il observe l’utilisation de toutes les techniques d’impression. La gravure le séduit particulièrement, ainsi en vingt-cinq ans de collaboration, ce sont plus de trois cents œuvres gravées qui sortiront des ateliers Maeght.

Aki Kuroda à la Fondation Maeght
Aki Kuroda à la Fondation Maeght, 2006

La Fondation conserve des peintures et de nombreuses lithographies de l'artiste dans ses collections.