Menu
VERNISSAGE EXPOSITION "L'ESPRIT D'UNE COLLECTION: LES DONATIONS"

VERNISSAGE EXPOSITION "L'ESPRIT D'UNE COLLECTION: LES DONATIONS"

Sous le commissariat du critique d’art Henri-François Debailleux, la Fondation Maeght présente, du 1er décembre 2018 au 16 juin 2019, un nouvel accrochage de morceaux choisis issus de sa collection. Réuni au fil des années grâce aux donations du couple Marguerite et Aimé Maeght en premier lieu, cet extraordinaire ensemble d’œuvres d’art s’est enrichi par la suite grâce aux dons d’artistes, amis, famille, collectionneurs, proches et amoureux de la fondation. C’est cet état d’esprit, de générosité et de bienveillance qui est mis à l’honneur jusqu’au printemps à la Fondation Maeght, dans un accrochage permettant de contempler, avec un regard renouvelé, la diversité et la richesse de l’une des plus importantes collections en Europe de peintures, sculptures, œuvres graphiques et dessins modernes et contemporains.

 

« Collectionner est un état d’esprit et un mode de vie. Chaque collection est ainsi à l’image de celui, celle ou ceux qui la constituent. Comme un miroir en quelque sorte. Elles sont toutes, en théorie, différentes les unes des autres. La collection d’un musée, censée témoigner d’une histoire de l’art, voire l’anticiper, sera forcément toute autre que celle d’une collection particulière, moins exhaustive, moins raisonnée, sans doute plus engagée, plus liée aux coups de cœur et aux passions de ses propriétaires. La collection d’une fondation est encore différente : fruit d’une démarche à la fois privée et publique, elle porte nécessairement la marque de ceux qui l’ont créée et avec le temps, elle s’enrichit de nouvelles acquisitions et de constantes donations. Tel est bien évidemment le cas de la Fondation Maeght, la doyenne des fondations françaises inaugurée en 1964 avec les artistes – Braque, Miró, Giacometti… – qui faisaient partie de la famille de Marguerite et Aimé Maeght, les fondateurs. Depuis, la collection n’a jamais cessé de s’étoffer au fil des ans au point d’atteindre aujourd’hui plus de dix mille références parmi lesquelles quelques centaines de donations depuis une dizaine d’années. Elles proviennent pour la plupart d’un cercle de proches, famille, anciens directeurs, collectionneurs, Société des Amis de la Fondation, qui avec générosité partagent leur passion avec le plus grand nombre. De par leurs différentes provenances, ces œuvres constituent forcément un ensemble disparate au sein duquel des tendances, des regroupements, des dialogues sont possibles. C’est précisément cette variété qui rend la collection dynamique et cette diversité qui la rend vivante. »

Henri-François Debailleux, commissaire de l’exposition