Menu

Henri CUECO

(1929 - 2017)


Henri Cueco, peintre et écrivain, a tout d’abord été formé par son père d’origine espagnole. En 1946 il quitte pour la première fois sa ville natale Uzerche pour aller découvrir Paris et les collections d’art moderne, et rencontre à cette époque Paul Rebeyrolle, corrézien comme lui. Il participe au salon de la Jeune peinture à partir de 1952, et s’installe à Paris en 1966. Il s’implique politiquement dans le mouvement de mai 1968 en participant aux « ateliers populaires des beaux-arts », et en créant des affiches politiques et un groupe de création communautaire contestataire, la coopérative des Malassis. Elle est l’auteur en 1972 d’une œuvre monumentale de satire politique, Le grand méchoui. Cueco étudie les classiques Nicolas Poussin et Philippe de Champagne, et aborde avec une grande virtuosité héritée de Dominique Ingres et d’Henri Matisse, tous les grands sujets de la peinture où dominent ses baigneuses, ses images d’hommes d’animaux et de végétaux sortis de leur contexte culturel ou naturel. Comme neutralisés dans leur individualité par la schématisation et la répétition, ils flottent dans des espaces dénudés, où ils semblent abandonnés et désorientés.

 

La Société des Amis de la Fondation Maeght a fait don en 2009 de deux dessins de l'artiste à la Fondation.