Menu

Jean-Paul RIOPELLE

(1923 - 2002)


Né à Montréal, il y étudie à l’école polytechnique, puis à l’académie des Beaux-Arts et à l’école du meuble. Il s’intéresse aussi à l’architecture et à la photographie, et dessine et photographie les paysages canadiens. Après quelques allers-retours entre la France et le Canada il s’installe définitivement à Paris avec sa famille en 1948. Comme beaucoup de peintres de sa génération, il est influencé par les écrits d’André Breton et l’esthétique du surréalisme, en particulier à cause de la révolution que celui-ci introduit dans la création artistique. Dès 1949 il rencontre les expressionnistes abstraits Jackson Pollock, Hans Hartung, Sam Francis lors d’une exposition à la galerie du Dragon. Sa peinture est gestuelle et se veut automatique et spontanée. Elle évoluera au gré de sa volonté de capter les multiples aspects du monde et de la multiplication des techniques et des media qu’il renouvelle incessamment. En 1953 commence la série des mosaïques qui ne compte pas moins d’une soixantaine de peintures.

Jean-Paul Riopelle à la Fondation Maeght
Jean-Paul Riopelle à la Fondation Maeght, 1970

La Fondation conserve dans ses collections une peinture, un dessin et de nombreuses lithographies.