Menu

Jean MESSAGIER

(1920 - 1999)


Jean Messagier passe son enfance entre la capitale et la Franche-Comté d'où est originaire sa famille. Cette région sera d'ailleurs toujours celle de son cœur et de ses inspirations. Il réalise ses premières aquarelles et dessins (1940) dans la campagne franc-comtoise. Ses premières œuvres sont figuratives, des portraits et paysages (notamment, les paysages de bords de Seine). Il étudie deux ans à l'Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Paris (1942-1944). A la fin des années 40, il commence à trouver son style, si caractéristique, des paysages détachés des conventions figuratives. Il invente alors ce qui va devenir « le Paysagisme abstrait ». Après un voyage qu'il fait en Italie et en Algérie (1946-1948), son style s'affirme. A grands coups de brosse, il travaille la toile en gestes, d'amples enroulements qui constituent son style. Dès 1955, il se distingue avec une première grande exposition organisée au cercle Volney (Paris). A partir de 1962, devenu une des figures majeures de l’abstraction lyrique européenne, il s'installe en Franche-Comté, à Colombier-Fontaine où il fait l'acquisition d'un moulin, œuvre d'un ancien élève de Le Corbusier, sur les bords du Doubs, qui est désormais son lieu de vie et de travail. Il participe en 1962 à la Biennale de Venise et en 1965 à La Biennale de Sao Paulo. La Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence lui consacre une exposition en 1977. Dans le cadre de cette exposition il organise un match de football entre artistes et marchands de tableaux. Pour lui, un artiste doit sortir de son personnage, par exemple, il se doit d'être un acteur social. S'intéressant à toutes les techniques qui peuvent lui permettre d'enrichir son expression, de la gravure à la tapisserie, il expose dans le monde entier et revient, dans les années 80 à certains sujets figuratifs avec des toiles pleines d'humour qui flirtent parfois avec le surréalisme. Il s'éteint le 10 septembre 1999, laissant derrière lui une œuvre féconde, éclectique (peinture, sculpture, gravure) et inclassable.

Jean Messagier à la Fondation Maeght
Jean Messagier à la Fondation Maeght, 1977

La Fondation conserve dans ses collections deux peintures et trois dessins offerts par l'artiste et la Société des Amis a fait don d'une peinture à la Fondation en 2009.