2014 : la Fondation Maeght célèbre ses 50 ans

FM 50_ans_Logo_fond_bleu En 2014, la Fondation Maeght donne rendez-vous à tous les amateurs d’art pour fêter son cinquantenaire autour de trois temps forts. Entre patrimoine moderne et aventure contemporaine, l’exposition de printemps sera consacrée à l’architecture de Josep Lluís Sert et à la genèse de la Fondation ; une nouvelle lecture des grandes œuvres qui ont jalonné et construit son histoire vivante sera proposée en été ; l’exposition d’automne sera dédiée aux rencontres artistiques, au dialogue arts visuels, danse, musique et écriture.

« C’est au présent et au futur qu’avec Adrien Maeght nous voulons raconter cette histoire, parce que les ambitions des grands créateurs ne peuvent pas se contenter du passé. Dans cette architecture de lumière, c’est l’esprit que nous célébrerons, l’esprit de ce lieu aussi intense qu’intemporel, qui sert l’art et la pensée » précise Olivier Kaeppelin.

 

5 Avril – 9 juin 2014
« Grâce à Sert, l’art est déjà entré dans une phase réelle » *
Le premier rendez-vous sera dédié à la genèse et à la naissance de la Fondation Maeght. L’exposition sera largement consacrée à l’architecture de Josep Lluís Sert, mais elle évoquera plus largement, de façon très vivante, l’histoire de cet extraordinaire projet dont la réalisation a mobilisé tant de grands artistes et écrivains des années 1960, tout en continuant, encore aujourd’hui à fasciner le visiteur.

*Aimé Maeght à Joan Miró, correspondance, 29 août 1959.


28 juin – 16 novembre 2014
« Oui mon cher Joan, nous réaliserons une œuvre unique au monde » **
L’exposition d’été sera dédiée à la fois à des « chefs-d’œuvre » et à des œuvres plus singulières comme témoignage des choix visionnaires d’Aimé Maeght et son équipe. Une centaine d’œuvres rappelleront ce parcours. Les amoureux de la Fondation Maeght y retrouveront certaines des grandes œuvres qui ont marqué son histoire, mais il s’agira également de proposer des œuvres surprenantes, qui souligneront l’importance du courage, de la sensibilité et de l’esprit de découverte laissés en héritage à la Fondation.

** « (…) une œuvre unique au monde qui restera dans le temps et dans les esprits, comme le témoignage de notre civilisation qui à travers les guerres, les bouleversements sociaux et scientifiques aura laissé à l’humanité un des plus purs messages spirituels et artistiques de tous les temps, ce sont ces témoignages que je voudrais rendre perceptibles aux générations qui nous suivront, et montrer à nos petits-enfants, que dans notre époque matérialiste l’esprit est resté présent et très efficace grâce à des hommes comme vous. » Aimé Maeght à Joan Miró, correspondance, 29 août 1959

 

 

29 novembre 2014 – 15 mars 2015
Quand les arts visuels dialoguent avec la danse, la poésie, la musique

En 2014, la Fondation Maeght a donné rendez-vous à tous les amateurs d’art pour fêter son cinquantenaire autour de trois temps forts. Le troisième volet sera dédié aux rencontres artistiques et s’accompagnera de concerts et d’événements orchestrés dans l’esprit des Nuits de la Fondation Maeght. Pensé comme une exposition-mosaïque, ce dernier rendez-vous rendra hommage aux dialogues entre les arts visuels et la danse, la littérature, la musique, le théâtre via des archives sonores, photographiques et filmiques, et par la présentation d’œuvres mettant en regard ces différentes disciplines. « Ceci n’est pas un musée », phrase empruntée à André Malraux, affirme combien l’art vivant comptait pour Aimé Maeght.

L’exposition évoquera les prestigieuses Nuits de la Fondation Maeght, et rendra hommage aux artistes qui y ont donné des spectacles légendaires. Cette évocation bénéficie d’un partenariat avec l’INA qui permettra, à travers de nombreux films et documents sonores, de retrouver l’esprit de ces rencontres. L’événement « formidable » que fut la pièce “Mori el Merma” du Théâtre de la Claca en 1979 à la Fondation Maeght sera également honoré grâce au prêt par la Fondation Miró de Barcelone de certains costumes et masques créés par Joan Miró.

Un art sous toutes ses formes pour saluer ce lieu destiné à la création.

Ces échanges concernent aussi l’art d’aujourd’hui. C’est ainsi qu’à travers les générations et les héritages, cette exposition présentera les travaux du jeune artiste français Damien Deroubaix qui seront mis en relation avec des œuvres plastiques et des textes de Pablo Picasso sous le titre « Picasso et moi », mais aussi les dialogues des artistes Jean-Charles Blais, Christian Bonnefoi, Pascal Broccolichi, Marco Del Re, Claudine Drai, Lars Fredrikson, Gérard Fromanger, Jörg Immendorff, Ladislas Kijno, Alain Lestié, Joan Miró, François Rouan ou Hélène Vanel avec les arts vivants que sont la danse, la poésie ou la musique.

 

 

 


*** « Ici est tenté quelque chose qui n’a jamais été tenté : créer, instinctivement et par l’amour, l'univers dans lequel l'art moderne pourrait trouver à la fois sa place et cet arrière-monde qui s'est appelé jadis le surnaturel. » André Malraux inaugurant la Fondation Maeght le 28 juillet 1964.




Plus d'informations

Visite virtuelle : les 50 ans de la Fondation Maeght © FranceInfo 

 

 

50 ans de la Fondation Maeght - Hors les murs

En 2014, la Fondation Maeght donne rendez-vous à tous les amateurs d’art pour fêter son cinquantenaire, aussi bien sur les collines de Saint-Paul de Vence qu’un peu plus loin : d’Antibes et Biot, à Nice et Vallauris, jusqu’au Domaine de Kerguéhennec en Bretagne ou au Musée des Augustins à Hazebrouck.

 « Tout est ouverture, dialogue et partage dans l’histoire de la Fondation, c’est pourquoi nous sommes heureux d’associer aujourd’hui à cet anniversaire ces lieux d’art et de culture amis. C’est avec les artistes que Marguerite et Aimé Maeght ont imaginé la Fondation ; son architecture est ouverte sur le ciel et les jardins ; les plans de Sert eux-mêmes ont fait l’objet d’échanges avec Miró et Giacometti ; les grandes expositions ont reposé et reposent encore sur des collaborations multiples. C’est dans la fidélité à cet esprit que nous avons décidé, avec ces musées ou centres d’art amis, de proposer ensemble un véritable parcours aux amateurs d’art » précise Olivier Kaeppelin, directeur de la Fondation Maeght.

Plus d'informations


Renseignements

Fondation Maeght
623, chemin des Gardettes
06570 Saint-Paul-de-Vence, France
Tél. : +33 (0)4 93 32 81 63
Fax : +33 (0)4 93 32 53 22
E-mail : contact@fondation-maeght.com

Parking, bibliothèque, cafétéria, librairie. 

Informations et réservations groupes :
Tél. : +33 (0)4 93 32 81 63
Fax : +33 (0)4 93 32 53 22
accueil@fondation-maeght.com 

Ouvert tous les jours, sans exception :
Octobre-Juin : 10h-18h
Juillet-Septembre: 10h-19h
La billetterie ferme 30 minutes avant l'horaire de fermeture.
Fermeture à 16h les 24 et 31 décembre.


Le Café F vous accueille pour le déjeuner ou une pause gourmande. Horaires d'ouverture selon saison - Renseignements 04 93 32 45 96.
Café F fermé du 17 au 28 novembre.


 
 

Tarifs

Adultes: 15 €
Groupes (+ de 10 personnes), étudiants et moins de 18 ans : 10 €
Enfants moins de 10 ans : gratuit
Droit de photographier et de filmer : 5 €
Entre deux expositions temporaires, certaines salles peuvent être fermées au public. Le tarif est réduit en conséquence.

 

Accès

En voiture par l'autoroute A8 :
De Cannes : sortie n° 47 Villeneuve-Loubet, Cagnes-sur-Mer, Vence.
De Nice ou d'Italie : sortie n° 48 Cagnes-sur-Mer, Vence.
Puis suivre direction La Colle sur Loup/Vence. La Fondation Maeght est avant le village de Saint-Paul-de-Vence.
 
En autocar :
De Nice , ligne n° 400 (Nice-Vence par St Paul).
Arrêt Fondation Maeght.
 
Aéroport : Nice Côte d’Azur
Gare SNCF : Cagnes-sur-Mer
 
 
 

La Société Générale est partenaire de la Fondation Maeght.

Logo Societe_generale_site_webFM
 
Accéder au site internet de la Collection de la Société Générale