Menu
"Ceci n'est pas un musée"

"Ceci n'est pas un musée"

29 novembre 2014 - 15 mars 2015

Quand les arts visuels dialoguent avec la danse, la poésie, la musique

En 2014, la Fondation Maeght a donné rendez-vous à tous les amateurs d’art pour fêter son cinquantenaire autour de trois temps forts. Le troisième volet sera dédié aux rencontres artistiques et s’accompagnera de concerts et d’événements orchestrés dans l’esprit des Nuits de la Fondation Maeght. Pensé comme une exposition-mosaïque, ce dernier rendez-vous rendra hommage aux dialogues entre les arts visuels et la danse, la littérature, la musique, le théâtre via des archives sonores, photographiques et filmiques, et par la présentation d’œuvres mettant en regard ces différentes disciplines. « Ceci n’est pas un musée », phrase empruntée à André Malraux, affirme combien l’art vivant comptait pour Aimé Maeght.

L’exposition évoquera les prestigieuses Nuits de la Fondation Maeght, et rendra hommage aux artistes qui y ont donné des spectacles légendaires. Cette évocation bénéficie d’un partenariat avec l’INA qui permettra, à travers de nombreux films et documents sonores, également de Clovis Prévost, de retrouver l’esprit de ces rencontres. L’événement “formidable” que fut la pièce « Mori el Merma » du Théâtre de la Claca en 1979 à la Fondation Maeght sera également honoré grâce au prêt par la Fondation Miró de Barcelone de certains costumes et masques créés par Joan Miró.

Un art sous toutes ses formes pour saluer ce lieu destiné à la création.

Ces échanges concernent aussi l’art d’aujourd’hui. C’est ainsi qu’à travers les générations et les héritages, cette exposition présentera les travaux du jeune artiste français Damien Deroubaix qui seront mis en relation avec des œuvres plastiques et des textes de Pablo Picasso sous le titre « Picasso et moi », mais aussi les dialogues des artistes Jean-Charles Blais, Christian Bonnefoi, Pascal Broccolichi, Marco Del Re, Claudine Drai, Lars Fredrikson, Gérard Fromanger, Jörg Immendorff, Ladislas Kijno, Alain Lestié, Joan Miró, François Rouan ou Hélène Vanel avec les arts vivants que sont la danse, la poésie ou la musique.