Menu

Alexander CALDER

(1898 - 1976)


Sculpteur et peintre américain né le 22 juillet 1898 à Lawton près de Philadelphie et mort le 11 novembre 1976 à New York.

Alexander Calder est surtout connu pour ses « mobiles » et ses « stabiles ». Avant lui, tout le monde ignorait qu’un « mobile » est une sculpture en mouvement. On doit l’invention du terme à Marcel Duchamp. Calder rapporte la scène : « Il y avait un objet avec trois éléments. L’objet venait juste d’être peint et n’était pas encore sec. Marcel m’a dit : « Tu permets ? » Il a posé la main dessus et l’objet a paru lui plaire (…) Je lui ai demandé de quel nom je devais baptiser ces objets et il a lancé sur-le-champ ‘mobile’ ».

Tout comme Marcel Duchamp a donné un nom aux œuvres qui bougent, Jean Arp a baptisé celles qui ne bougent pas en 1933 : « Qu’est-ce-que c’est que ces choses que tu as faites l’année dernière, des stabiles ? ».

Calder fusionnera par la suite les deux principes dans ses stabiles-mobiles comme par exemple avec L’Empennage de 1953 qui fait partie de la collection de la Fondation Maeght.

Mis en contact avec Aimé Maeght par Christian Zervos, éditeur des Cahiers d’art, Calder expose ses mobiles dès juin 1950 à la Galerie Maeght. C’est le début d’une longue association. Calder conçoit notamment en 1963 un immense « stabile », Les Renforts, pour les jardins de la Fondation Maeght.

Mobile en haut
Stabile en bas
Telle est la tour Eiffel
Calder est comme elle.

Ciseleur du fer
Horloger du vent
Dresseur de fauves noirs
Ingénieur hilare
Architecte inquiétant
Sculpteur du temps

Tel est Calder

Jacques Prévert
Extrait de « Oiseleur du fer » in Derrière le Miroir n°156. Maeght Editeur. Paris, février 1966.

Dimanche dans le jardinDimanche dans le jardinL'empennageLes renforts
Dimanche dans le jardin, 1974

Gouache
110 x 75 cm
L'empennage, 1953

Mobile-stabile
150 x 284 cm
Les renforts, 1963

Stabile
630 x 500 cm