Menu
Conférence par Itzhak Goldberg proposée par la Société des Amis de la Fondation Maeght

Conférence par Itzhak Goldberg proposée par la Société des Amis de la Fondation Maeght

L’impossible mémoire allemande d’après-guerre

Baselitz, Anselm Kiefer, Markus Lüpertz ou encore Jörg Immendorff sont des représentants d’une génération des artistes allemands née pendant et après la seconde guerre mondiale. Profondément marqués par un sentiment de culpabilité face à leur histoire, ces créateurs tentent de faire face à un passé qui reste insupportable et s’engagent dans un dialogue avec le passé récent de leur pays. En déclarent la fin des mensonges et des refoulements, ils revendiquent leur germanité et inscrivent leur production picturale dans une tradition expressionniste. Cependant, ils s'attaquent aux symboles glorieux de leur histoire, entachés pour toujours par la propagande nazie.

On traitera les diverses stratégies que les peintres emploient afin de rendre évident l'élément critique de leur œuvre (l’ironie, le kitsch, la fausse nostalgie, le renversement du motif). On verra aussi, en les comparant à d’autres travaux qui se confrontent avec la mémoire (Jochen Gerz, Zoran Music…) l’ambigüité presque inévitable d’un art qui a choisi la violence comme une réaction contre la violence.

 

Itzhak Goldberg est professeur en Histoire de l’art à l’Université de Jean Monnet, St Etienne et chercheur au CIEREC. Critique à Journal des Arts et commissaire d’expositions.

Publications principales :

Le Visage qui s’efface — de Giacometti à Baselitz, Toulon, Hôtel des Arts, 2008

Visage et portrait, visage ou portrait, textes réunis par Itzhak Goldberg, Fabrice Flahutez et Panayota Volti, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2010.

Installations, Paris, CNRS Editions, 2014

Commissariat d’expositions :

Cherchez L’homme, Le nu masculin vu par les artistes femmes, Paris, Espace Ricard, 2000

Visage ou Portrait, Paris, Galerie Univer, septembre-octobre 2007.

La Promesse d’une ville, Paris, Galerie Univer, mars-avril 2010.

Son dernier ouvrage : L'Expressionnisme, Citadelles & Mazenod, 2017

 

Ouvert à tous, sur inscription auprès de la Société des Amis de la Fondation Maeght  : societedesamis@fondation-maeght.com

Tarifs: Amis de la Fondation Maeght 8€, Public non membre 13€, Etudiant (-25ans) 3€

Bulletin d'inscription en pdf